04/11/2007

Ma première anesthésie générale

Tout d'abord, je voudrais remercier Oli pour son témoignage ; dans l'épreuve que nous vivons, tout message porteur d'espoir fait toujours chaud au coeur.

Hier, j'ai donc connu ma première anesthésie générale, je suis restée à l'hopital toute la journée, pour qu'on me prélève 9 follicules. J'ai appris l'après-midi qu'il ne restait que 6 ovocytes fécondables.  Ajouter à cela que mon homme étant grippé, il s'inquiétait pour la qualité de son sperme ; nous étions très anxieux du résultat.

Je suis révoltée contre cette injustice qui fait que ce qui est naturel, voire, accidentel pour la plupart des femmes, devient chez moi un vrai parcours du combattant, long et douloureux.  Mon ventre est gonflé et mes ovaires font très mal.  Mes bras sont remplis de bleus, car comme mes veines "sautent", l'infirmière a tenté de placer le cathéter à plusieurs endroits. 

Ce matin, au téléphone, l'infirmière m'annonce que sur les 6 ovocytes, seuls 3 ont été fécondés...Grosse déception chez moi, et mes pleurs accueillent cette nouvelle.  Demain, je dois me rendre à l'hopital pour le transfert d'un embryon...on ne saura d'ailleurs que demain si ces ovocytes sont devenus embryons.

Encore une nuit d'angoisse, qui sera suivie d'autres jours d'angoisse, car meme si l'embryon est transféré dans l'utérus, il faut encore qu'il s'accroche...et meme s'il s'accroche 15 jours, il faut qu'il tienne encore 3 mois pour etre presque certain qu'il n'y aura plus de fausse couche !

Quand je lis ces faits divers où les femmes accouchent et tuent leur nouveau-né, en les étouffant ou en les laissant mourir de faim, j'ai la haine qui monte en moi ! Qu'elles les donnent en adoption à d'autres femmes comme moi qui attendent désespérement un bébé ! 

11:23 Écrit par Elena dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : anesthesie generale |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.